Curriculum vitae

Venet Baptiste

Maître de conférences

Baptiste.VENETping@dauphinepong.fr
Tel : 01 44 05 45 29
Bureau : P 165

Publications

Articles

Venet B., Arestoff F. (2011), Banque mobile et microfinance dans les pays en développement, Dialogue, 32, p. 2-5

Ouvrages

Venet B., Raffinot M. (2003), La balance des paiements, Paris, La Découverte, 128 p.

La balance des paiements est un document statistique qui présente l'ensemble des flux entre une économie et le reste du monde durant une période donnée. Cet outil est couramment utilisé pour établir le diagnostic de l'évaluation macro-économique d'une économie. Propose une synthèse sur le sujet.

Chapitres d'ouvrage

Venet B., Gürbüz B., Raffinot M. (2005), Endettement et intégration dans l'UE : comparaison entre la Turquie et les autres pays candidats, in Verez J-C. (dir.), D'un élargissement à l'autre : la Turquie et les autres candidats, Paris, L'Harmattan, p. 24

L'élargissement de l'Union Européenne (UE) officialisé en mai 2004 n'est ni le premier, ni le dernier. Comme pour chaque décision de cette nature, les débats sont nombreux et l'on compte autant de partisans que d'opposants. A peine celui-ci est-il entériné que se profilent de nombreuses controverses à propos du prochain élargissement qui concerne la Bulgarie, la Roumanie et la Turquie. A propos de la Turquie, deux ou trois raisons essentielles peuvent être avancées : de par sa taille démographique, la Turquie est un grand pays de près de 70 millions d'habitants comparativement aux dix nouveaux membres (75 millions) ou aux deux prochains cités (30 millions). C'est aussi un pays dont l'histoire et la géographie sont riches et dont on ne peut faire l'impasse pour qui veut comprendre où et quand commence l'Europe. C'est encore un pays républicain, laïc où la population est en grande majorité musulmane. Rien de tel dans les élargissements précédents ou à venir, du moins à propos de la Bulgarie et de la Roumanie. Il apparaît utile à la réflexion de cerner les atouts et les limites des pays candidats en vue d'un élargissement dont certains fixent la date à 2007 pour les deux anciennes économies socialistes et à 2012 ou 2015 pour la Turquie. Une démarche comparative et pluridisciplinaire entre les trois pays cités et ceux qui viennent de rejoindre l'UE semble adéquate pour éviter tout jugement hâtif. Les Troisièmes Journées Européennes de l'Université Galatasaray ont apporté une contribution essentielle à ce débat.

Venet B., Raffinot M. (2001), Croissance, ouverture et dette extérieure, in Siroën J-M., Boudhiaf M. (dir.), Ouverture et développement économique, Paris?, Economica, p. 205-218

Communications

Jaunaux L., Venet B. (2009), Individual Microcredit and Social Pressure, 58e Congrès de l'AFSE (Association Française de Science Economique), Nanterre, France

The purpose of this article is to analyse the efficiency of the repayment incentive mechanisms used for individual microcredit, the guarantor mechanism in particular. Little academic research has been devoted to this instrument whereas it is very frequently used. Churchill (1999) notably underscored the fact that, within the framework of microfinance institutions (MFI), the guarantor acts as a vector of social pressure on the borrower rather than as an alternative source of reimbursement. Little to no econometric studies have been devoted to testing this assumption. This is what we propose to do in this article, based on original data from a Brazilian microcredit programme, VivaCred, operating in the Rio de Janeiro favelas. Using a simple theoretical model, we will first of all describe the relations between an individual microcredit institution and a borrower in order to highlight the role of social sanction. Next, with an ordered multinomial logit model, we will study the probability of a change in behaviour by the borrower in terms of adherence to the repayment schedule. To be more precise, we will analyse the behaviour of borrowers with repayments significantly overdue in order to determine what encourages them to adhere to repayment deadlines in the future (economic conditions, policy of the MFI, etc.). In particular, results show that the number of guarantors has a positive impact on the likelihood of adherence to the loan repayment schedule in the future. However, it is a one-shot mechanism: the MFI cannot increase the number of guarantors required in the event of repeated delays in repayment over a period of time. On the contrary, the guarantor mechanism does not affect the likelihood of reverse transition. This mechanism thus proves efficient ex post, that is to say to encourage borrowers to adhere to the schedule in the event of repayment difficulties but has no preventive properties.

Venet B., Raffinot M. (2008), La malédiction des anciens : efficacité de l'aide et gérontocratie, Colloque du GDR CNRS : "Economie du développement et de la transition", Clermont-Ferrand, France

Nous utilisons un modèle à générations imbriquées pour montre que la répartition de l'aide entre jeunes et vieux peut avoir un impact sur l'efficacité de l'aide en termes d'épargne et de croissance. Dans les sociétés en développement sont généralement marquées par une « déférence pour les anciens », très ancrée dans la culture traditionnelle. Nous étudions deux cas différents, suivant que l'aide est attribuée de manière à accélérer la convergence ou, d'autre part, comme un moyen de permettre à l'économie aidée d'atteindre la règle d'or. Dans le premier cas, un seuil apparaît à partir duquel l'accroissement de l'aide réduit l'épargne. Dans le second cas, on montre que l'aide nécessaire pour atteindre la règle d'or est d'autant plus importante qu'une part significative est accaparée par les vieux.

In this paper we use a simple standard overlapping generations model to assess the impact of foreign aid. Donors are not able to modify the sharing out of aid between old and young in the recipient economy. This assumption is in line with the deference to the elders, which characterises the political systems of many developing countries and the idea that .aid cannot buy the reforms. If aid is considered only as a device to reach the spontaneous steady state of the economy, the impact of aid is an increase of the wellbeing of the recipient economy, but may result in a decrease or an increase of the growth rate of the economy depending on a threshold share of aid accruing to the elders. Conversely, even in this setting, aid may be used as a device to make the economy reach the golden rule steady state.

Jaunaux L., Venet B. (2007), Individual Microcredit and Social Pressure, First European Research Conference on Microfinance, Bruxelles, Belgique

L'objectif de cet article est d'analyser l'efficacité des mécanismes d'incitation au remboursement utilisés dans le microcrédit individuel, et, en particulier, le mécanisme du garant. Peu de recherches académiques ont été consacrées à cet instrument alors même alors que son emploi est très fréquent. Churchill (1999) souligne notamment que, dans le cadre des institutions de microfinance (IMF), le garant agit comme un vecteur de pression sociale sur le débiteur plutôt que comme une source alternative de remboursement. Peu voire aucune étude économétrique n'ont cherché à tester cette hypothèse. C'est ce que nous proposons de faire dans cet article à partir de données originales d'un programme de microcrédit brésilien, VivaCred, implanté dans les principales favelas de Rio de Janeiro. Dans un premier temps, à l'aide d'un modèle théorique simple nous décrivons les relations existantes entre une institution de microcrédit individuel et un emprunteur afin de mettre en évidence le rôle de la sanction sociale. Puis, à l'aide d'un modèle logit multinomial ordonné, nous étudions la probabilité de changement de comportement du débiteur en matière de respect de l'échéancier de remboursement. Plus précisément nous analysons le comportement des débiteurs qui ont connu des retards importants de remboursement afin de déterminer ce qui les incitent à respecter les échéances dans le futur (conditions économiques, politique de l'IMF, etc.). Les résultats montrent notamment que le nombre de garants a un impact positif sur la probabilité respecter l'échéancier du prêt dans l'avenir. Cependant, il s'agit d'un mécanisme « one shot » : l'IMF ne peut pas multiplier le nombre de garants exigés en cas de retards de remboursements répétés dans le temps. A contrario, le mécanisme du garant n'affecte pas la probabilité de transition inverse. Ainsi, ce mécanisme se révèle efficace ex post, c'est-à-dire pour inciter les débiteurs à respecter l'échéancier en cas de problème de remboursement, mais n'a pas de vertu préventive.

The purpose of this article is to analyse the efficiency of the repayment incentive mechanisms used for individual microcredit, the guarantor mechanism in particular. Little academic research has been devoted to this instrument whereas it is very frequently used. Churchill (1999) notably underscored the fact that, within the framework of microfinance institutions (MFI), the guarantor acts as a vector of social pressure on the borrower rather than as an alternative source of reimbursement. Little to no econometric studies have been devoted to testing this assumption. This is what we propose to do in this article, based on original data from a Brazilian microcredit programme, VivaCred, operating in the Rio de Janeiro favelas. Using a simple theoretical model, we will first of all describe the relations between an individual microcredit institution and a borrower in order to highlight the role of social sanction. Next, with an ordered multinomial logit model, we will study the probability of a change in behaviour by the borrower in terms of adherence to the repayment schedule. To be more precise, we will analyse the behaviour of borrowers with repayments significantly overdue in order to determine what encourages them to adhere to repayment deadlines in the future (economic conditions, policy of the MFI, etc.). In particular, results show that the number of guarantors has a positive impact on the likelihood of adherence to the loan repayment schedule in the future. However, it is a one-shot mechanism: the MFI cannot increase the number of guarantors required in the event of repeated delays in repayment over a period of time. On the contrary, the guarantor mechanism does not affect the likelihood of reverse transition. This mechanism thus proves efficient ex post, that is to say to encourage borrowers to adhere to the schedule in the event of repayment difficulties but has no preventive properties.

Venet B., Peltrault F. (2005), Intra-industry trade and economic distance : causality tests using panel data, ETSG 2005 Dublin Seventh Annual Conference, Dublin, Irlande

In this paper, we implement Granger causalty tests using panel data as methodology perfected by Hurlin (2004, 2005) and Hurlin and Venet(2004). We consider the bilateral trade patterns of the European Union with 17 countries over the period 1976-2000. We show that for the whole sample, there are no-causal relationship whatever the lag considered. However, we find some causal relationship from the economic distance to the share of intra-industry trade in the sub-sample of emerging countries and the inverse relationship in the sub-sample of developing countries.

Bernard P., Venet B. (2004), Transformation Risk, Inefficiency of the Legal System and Financial Dualism in Developing Countries, XXIIèmes Journées d'Economie Monétaire et Bancaire, Strasbourg, France

Developing countries economies are well-known for both the inadequacy of the institutional framework (this is particularly relevant for the legal system) and the presence of informal nancing. The former characteristic signi cantly reduces the e¢ ciency of con- tractual mechanisms. As a result, the importance of transformation risk increases. Such a context induces entrepreneurs and lenders to implement some new non-contractual mechanisms. The diversity of monitoring techniques as well as the heterogeneity of borrowers initial endowments and investment projects lead to an endogenous nancial dualism. Borrowers choose formal or informal nancing according to the quality of their investment project, their initial wealth and to the efficiency of the legal system.

Documents de travail

Venet B., Arestoff F. (2013), Learning to walk before you run : Financial Behavior and mobile banking in Madagascar, DIAL Document de travail, Paris, IRD, 24

En septembre 2010, l'opérateur Orange a introduit les services de banque mobile appelés Orange Money à Madagascar. Ils permettent d'effectuer des opérations de dépôt et de retrait d'argent, de transferts nationaux et de paiements de marchandises. Selon la littérature existante, l'utilisation de ces services engendrerait une augmentation de l'épargne individuelle, pourrait modifier les comportements de transferts et/ou favoriser la bancarisation des plus pauvres. Afin d'analyser les conséquences du m-banking sur les comportements financiers des populations concernées à Madagascar, nous procédons à une étude d'impact reposant sur des données originales. En mars 2012, nous avons réalisé une enquête auprès de 196 clients Orange utilisateurs réguliers des services Orange money et 402 clients Orange non utilisateurs de ces services. Afin de comparer rigoureusement les comportements financiers de ces deux groupes, nous apparions les individus sur la base de leurs scores de propension respectifs. Nos résultats montrent alors que l'utilisation des services Orange Money conduit à accroître significativement la fréquence des transferts envoyés et reçus. Ce résultat est corroboré par l'approche subjective puisque 55% des utilisateurs Orange Money déclarent que ce service les a encouragés à effectuer des transferts plus fréquemment. En revanche, nous montrons qu'Orange Money n'a d'impact significatif ni sur les montants épargnés ni sur les montants transférés (à l'envoi comme à la réception), ce qui tend à contredire le sentiment des utilisateurs. La temporalité des effets des services de m-banking apparaît alors. Les modifications de montants transférés et épargnés s'inscrivent probablement davantage dans la durée alors que la fréquence des transferts serait plus rapidement affectée eu égard au moindre coût et à la facilité d'utilisation d'Orange Money.

In Madagascar, Orange introduced its mobile banking services in September 2010. Mobile-banking (m-banking) is a system that allows users to conduct a number of financial transactions through a mobile phone. The existing body of literature suggests that the use of m-banking services may have a positive impact on individual savings, affect money transfer behavior and/or encourage financial inclusion. In 2012, we conducted a survey of 598 randomly selected Orange clients in Antananarivo. We use the matching methodology to assess the impacts of m-banking on clients' financial behavior. The results show that the use of m-banking services increases the number of national remittances sent and received. It is in line with the conclusions of the existing literature devoted to M-Pesa in Kenya. Yet we find that using of m-banking services has no significant impact on the sums saved by users or the sums of remittances sent and received, which appears to contradict the users' perceptions. This result may, however, be explained by a learning-by-doing process: users need to first learn to trust the e-money system before making any significant changes to their financial behavior.

Raffinot M., Venet B. (2013), Low Income Countries, Credit Rationing and Debt Relief: Bye bye international financial market?, DIAL Document de travail, Paris, IRD, 16

LICs have no access to international financial markets. Since the nineties, LICs have been granted debt relief by bilateral creditors andby international financing institutions, namely from 1996 on underHighly Indebted Poor Countries (HIPC) Initiative and from 2005 onunder Multilateral Debt Relief Initiative (MDRI). Did those debt relief initiatives send a negative message to the lenders, deterring themto lend to the LICs? For assessing this we use the concessionality rate of new financing flows as a measurement of the "distance to the market" and assess the impact of debt relief on the concessionality rate implementing a Granger causality tests using panel data, a methodology perfected by Hurlin (2004, 2005) and Hurlin and Venet (2004).We show that countries with high concessionality resources are morelikely to get debt relief, but that debt relief does not "cause" higher concessionality.

Raffinot M., Venet B. (2011), The Curse of the Elders? Aid Effectiveness and Gerontocracy in Developing Countries, DIAL Document de travail, Paris, Université Paris-Dauphine, 18

Hurlin C., Venet B. (2008), Financial Development and Growth : A Re-Examination using a Panel Granger Causality Test,, Paris, Université Paris-Dauphine, 30

In this paper we investigate the causal relationship between financial development and economic growth. We use an innovative econometric method which is based on a panel test of the Granger non causality hypothesis. We implement various tests with a sample of 63 industrial and developing countries over the 1960-1995 and 1960-2000 periods. We use three standard indicators of financial development. The results provide support for a robust causality relationship from economic growth to the financial development. On the contrary, the non causality hypothesis from financial development indicators to economic growth can not be rejected in most of the cases. However, these results only imply that, if such a relationship exists, it can not be easily identified in a simply bi-variate Granger causality test.

Venet B., Bernard P. (2003), Gouvernance contractuelle, risque de transformation et dualisme financier, Cahiers de recherche d'EURISCO, Paris, Université Paris-Dauphine, 91

Les économies des pays en développement sont à la fois caractérisée par une faiblesse de l'infrastructure financière, notamment du cadre légal, et un développement important de la finance informelle. L'imperfection du cadre légal limite considérablement l'efficacité des mécanismes contractuels et donc contribue à l'importance du risque de transformation des actifs (Myers & Rajan [1998]). Les entrepreneurs et les investisseurs sont alors incités à rechercher des financements de substitution dont les mécanismes de contrôle ne sont pas contractuels. L'appartenance des débiteurs à des communautés organisés est le point de départ de la modélisation proposée dans ce travail. L'exclusion de la communauté, la sanction ex post pratiquée en cas de défaut du débiteur, permet de viabiliser les relations de crédit sur le secteur informel. Les techniques de contrôle des débiteurs différencie donc les secteurs financiers, le secteur bancaire officiel et le secteur informel. Pour gérer en effet le risque de transformation, le secteur bancaire recourt à des mécanismes de garanties. Leur efficacité dépend de celle du système légal, laquelle est résumée par le coût de la procédure judiciaire et le pouvoir de négociation qu'elle confère aux débiteurs. Cependant même en leur absence, le risque de transformation des actifs est suffisant pour qu'existe le dualisme financier. En effet, la diversité des techniques de contrôle des débiteurs combinée à l'hétérogénéité des projets d'investissement et des niveaux de richesse des entrepreneurs conduisent à l'émergence d'un dualisme endogène. Les emprunteurs se répartissent entre les secteurs financiers essentiellement en fonction de la qualité de leurs projets et des garanties qu'ils sont capables de produire. L'imperfection du cadre légal est cependant un déterminant important de la taille du secteur informel ainsi que de la qualité de sa population nd'emprunteur. Paradoxalement, la qualité moyenne des emprunteurs de l'informel augmente avec l'efficacité du cadre légal.

Venet B., Hurlin C. (2001), Granger Causality Tests in Panel Data Models with Fixed Coefficients, Cahiers de recherche d'EURISCO, Paris, Université Paris-Dauphine, 32

This paper proposes an extension of the Granger (1969) causality definition to panel data models with fixed coefficients. Given the heterogeneity of the data generating process, four definitions of causality relationships are proposed. A procedure of nested tests is then defined and a particular attention is done to finite sample properties of these tests. Finally, an application to the link between financial deepening and economic growth is proposed with a panel of sixteen sub-Saharan countries over the period 1967-1998.

Retour à la liste